Soldes

Publié le par mxmm

undefinedOn a beau bondir à la moindre pub, hurler à l’anti conso et se demander si cette histoire de décroissance, quand même, ce ne sera pas une piste, on finit, comme tout le monde ... aux soldes. Et vas-y que je t’achète des disques pas indispensables principalement parce qu’ils ne sont pas chers. Bref. Trois semaines et demi plus tard, tout est écouté, digéré ... consommé ?


The Ramones – It’s alive (1979)

28 morceaux, 54 minutes. Hey ho, let’s go. Un peu comme pour le No sleep ‘til Hammersmith de Motorhead, inutile d’être un fan pur et dur du groupe pour aimer LE disque live. Un concert, c’est ça, un point, c’est tout. Et lorsque le disque s’arrête, curieusement, on a les pieds qui collent au sol à cause de la bière tiède renversée partout...


Renaud – Morgane de toi (1983)

J’ai longtemps crû que ce disque était mon album de Renaud préféré. Parce que Deuxième génération, Pochtron et Loulou. Parce qu’étant petit j’ai fait une fixette sur Dès que le vent soufflera (tiens, à la réflexion, ça explique peut-être ma fascination débile pour la mer (en deux mots) alors qu’elle se trouve si loin de moi...). Bref. Cela me fend le coeur d’écrire ça mais Morgane de toi est un disque qui a terriblement vieilli. Paroles, musiques et production. Tout a vieilli. Bon, la plupart des disques de 1983 ont pris un bon coup de vieux mais celui-ci fait vraiment de la peine.


Indochine – Wax (1996)

Un disque qui m’intriguait depuis longtemps. Je n’ai jamais été fan de l’Indo eighties. Celui des années 2000 ne me touche pas. Deux périodes différentes mais pour lesquelles le groupe se résume souvent à la même chose : caricature. Des autres mais aussi de lui-même. Et la caricature, ça manque souvent de saveur. Mais entre les deux périodes, Indochine a été humain. Humain parce qu’ils n’ont jamais lâché l’affaire alors que leur public s’était réduit à la portion congrue. Humain aussi parce que rattrapés par la réalité de la vie et de la mort. A ce moment, sortait ce qui est pour moi le meilleur album d’Indochine : Danceteria. Sans cliché, presque sobre, humain. Et 3 ans avant, il y avait cet album, plutôt passé inaperçu. Sans atteindre les sommets de Danceteria, Wax est un bon album pop-rock, plutôt bien écrit. Pas bouleversant mais agréable.

Daniel Darc – Crève coeur (2004)

J’étais passé à côté de ce disque à sa sortie. Emprunté, écouté mais trop distraitement. Ah oui, c’est pas mal. Et hop, on passe à autre chose. Erreur. Ce disque est très (très) attachant. Merci à ska d’avoir réaiguisé ma curiosité à ce sujet. Touché.


Abd Al Malik – Gibraltar (2006)

Là aussi, j’avais été beaucoup trop rapide à catégoriser puis zapper. Brève écoute au casque chez un disquaire. Pas accroché. Pas grave, il y a tellement de choses à écouter.

Sauf que parfois il faut savoir ralentir un peu. Certain disque mérite deux oreilles et même un petit bout de cerveau. Cet album a été encensé un peu partout et certain d’entre vous m’en ont parlé, directement ou indirectement. A force, j’avais envie de lui donner une deuxième chance.

A la première écoute, la voix ne passe pas. Musicalement, ça manque de cohérence. Mais les écoutes suivantes libèrent la voix (chantée, rappée, slamée, parlée, on s’en fout, on boit juste les paroles). Les musiques sont formidables, variées certes mais tellement accordées aux textes. Cet homme a une plume magnifique. A découvrir absolument si ce n’est déjà fait.

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Publié dans Musique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Fab de l An Mil 08/02/2008 12:56

shinobi : Renaud n'a jamais su chanter.     ;-)Mais, à mon avis, c'est sur l'album A La Belle De Mai qu'il en est le plus près, techniquement.

mxmm 14/03/2008 20:34

Accordéon Vs Saxophone : :o)Le chant de Renaud : d'accord avec "consternant" et d'accord aussi avec "A la Belle de Mai".

Oliv 07/02/2008 17:30

Cette année je ne l'ai pas fait mais j'aime beaucoup profité des soldes pour acheter des choses qui ont été conseillé mais que je n'avais pas oser acheter !

shinobipark 07/02/2008 07:20

Je suis d'accord avec ta remarque sur l'album de Renaud... Enfin, même si le disque a vieilli, tu reconnaitras peut-être que ça doit quand même faire plaisir de l'écouter à une époque où il savait chanter (oh, la méchate remarque ! Nan mais sans rire, je suis consternée par sa voix depuis son "grand retour".... Bref, j'arrête car je vais devenir méchante !!).Bisous.

Ama-L 03/02/2008 22:15

C'est curieux d'aiileurs qu'avec le revival 80s qu'on se tape, on n'ait pas encore eu droit au retour du saxo par hectolitres...Sur Abd al-Malik, j'en ai déjà dit trop de bien par chez moi, c'est clairement déjà un classique du rap français.Ce que ne sera assurément jamais l'album de son nouveau collectif, Beni Snassen, très décevant :-/

Fab de l An Mil 03/02/2008 15:30

Paris-Province est pas mal. Mais pour moi, son meilleur live, c'est "Un Olympia Pour Moi Tout Seul", sombre et rebelle. Quoique... je peux pas juger objectivement: j'ai pas le dernier live de Renaud (joke ;-)Ouais, je comprends que les chansons qui traitent de l'actualité deviennent vite moins poignantes qu'à leur sortie (Trust est payé pour le savoir), mais moi je trouve intéressant de se prendre un petit rappel d' Histoire à l'occasion d'une réécoute. Ça ne me dérange vraiment pas.Pour le saxo, je pense que c'est surtout une question de mode. C'est vrai qu'on en a été gavés dans la varièt' 80s, mais c'est surement pas un mauvais instrument, fondamentalement. Prends l'accordéopn, par exemple, il y a 15-20 ans, c'était le der des der des instruments ringards. Mais depuis que la génération des chanteurs français des 90s l'a imposé et remis au goût du jour, il est devenu tendance et quasiment incontournable dans la chanson française de ces dernières années.Souvent je me demande ce que sont devenus, après 1990, tous les saxophonistes de studio qui devaient être surbookées dans les années 80. Et bien aujourd'hui je pense savoir  : ils se sont mis à l'accordéon   ;-)